Lazaro

Danseur sur la plage, Cuba1999, réticulation

D’un monde à l’autre, réticulation

Réticulation. Un procédé délicat et aléatoire qui provoque le plissement de l’émulsion recouvrant le film argentique lorsqu’il est exposé à d’importantes variations de températures.

Le type, la forme et la quantité de craquelures qu’elle génère peuvent être très variés, rendant parfois l’image illisible.

Cette image a été prise sur une des plages longeant la côte aux abords de La Havane.  Les températures dépassaient les 40° degrés à l’ombre. La mer tout aussi chaude faisait l’effet d’un bain en plein air.

Lazaro, dansant ici sur la plage est un chorégraphe cubain avec qui j’ai travaillé sur de nombreuses prises de vue. Nous partagions un élan commun pour la création.

J’ai sillonné La Havane avec pour guides cet homme portant ses rêves malgré l’inertie de son île et sa troupe de danseurs, des êtres chers qui m’ont accueillie avec une immense tendresse.

Je découvre l’effet accidentel de ces images réticulées à mon retour en France, ravivant d’un coup le souvenir particulier de cette journée.
Danse et sable, puissance et grâce. Simplicité.

Une réalité nouvelle, porteuse d’une promesse s’offre soudain à mon esprit encore naïf. Vivre pleinement par l’expression du mouvement.
Oser exister.

A l’intérieur de mon propre corps, réticulation.

Pin It on Pinterest